Analyse des Loyers dans les Grandes Villes Suisses

Analyse des Loyers dans les Grandes Villes Suisses

Analyse des Loyers dans les Grandes Villes Suisses : Diversité et Tendances Contrastées

L’évolution des loyers des appartements familiaux dans les dix plus grandes villes suisses révèle une diversité significative, influencée par la rareté de l’offre et la concentration de locataires à hauts revenus dans les centres urbains.

Disparités Marquées

Saint-Gall se distingue avec les loyers les plus bas parmi les grandes villes suisses, affichant un loyer médian de 2004 francs pour un appartement de 4,5 pièces (entre 100 et 110 mètres carrés). À l’autre extrémité, Genève et Zurich se positionnent en tête des villes les plus chères, avec des loyers respectifs de 3820 francs et 3073 francs pour le même type d’appartement.

Les autres villes présentent également des écarts de prix significatifs : Lausanne (2850 francs), Bâle (2660 francs), Berne (2600 francs), Lucerne (2430 francs), Winterthur (2400 francs), Bienne (2110 francs), et Lugano (2050 francs).

Densification Urbaine et Vacances

Un point notable émerge quant à la densification de l’habitat. À Genève et Zurich, les deux villes les plus chères, la densification n’est pas suffisante pour répondre à la forte demande, contribuant ainsi à la pression sur les prix. En revanche, à Huttwil (Berne), près de 15% des nouveaux logements restent vacants. Les taux d’intérêt bas ont incité les investisseurs à construire là où c’était possible, malgré des rendements potentiellement moindres.

En ce qui concerne les appartements de surface inférieure, le classement des dix plus grandes villes reste relativement stable, avec Genève en tête pour les loyers les plus élevés et Saint-Gall affichant les tarifs les plus abordables.

Vacances et Attentisme des Propriétaires

Comparis souligne des taux élevés de vacances à Saint-Gall (2,32%) et Bienne (2,43%), bien au-dessus de la moyenne suisse de 1,62%. Cette situation s’explique par l’attentisme des propriétaires qui, anticipant une augmentation de la demande, préfèrent laisser leur bien libre.

En conclusion, cette analyse met en lumière les diversités marquées dans le marché immobilier suisse, avec des tendances contrastées selon les régions et des facteurs tels que la densification urbaine influençant les prix des loyers.

Source: Comparis

Compare listings

Comparer
French