économiser l’énergie grâce à l’eau chaude dans la salle de bains et la cuisine

économiser l'énergie grâce à l'eau chaude dans la salle de bains et la cuisine

La préparation de l’eau chaude devient de plus en plus importante dans la consommation d’énergie des ménages. Les émissions CO2 peuvent être réduites efficacement à l’aide de robinetteries d’eau écologiques avec la fonction “eau froide en position centrale”, qui fournissent de l’eau froide pure en position de base. C’est ce qui ressort d’une étude récemment publiée par la Haute école spécialisée de Lucerne et la Haute école spécialisée de Zurich. L’acceptation des utilisateurs a également été examinée en ce qui concerne les éco-équipements de distribution d’eau.

Benoit Sicre de l’Université des sciences appliquées et des arts de Lucerne est un spécialiste de l’acceptation des utilisateurs dans le domaine de l’ingénierie des services de construction et le chef de projet de l’étude. Nous lui avons posé quelques questions.

A quoi sert une vanne avec la fonction “eau froide en position intermédiaire” ?

Pour des raisons pratiques et esthétiques, le levier se trouve généralement au milieu, ce qui signifie qu’avec les robinets classiques, l’eau chaude est toujours aspirée. En particulier pour les prélèvements de courte durée, l’eau est souvent chauffée et n’atteint jamais l’utilisateur. L’eau chauffée se refroidit ensuite dans le tuyau. Le raccord “eau froide en position moyenne” est destiné à empêcher le levier de fournir de l’eau chaude en position de départ. Les utilisateurs doivent décider en toute conscience s’ils veulent de l’eau chaude ou non. En fin de compte, non seulement l’environnement en bénéficie, mais aussi le portefeuille.

Les installations pourraient-elles réellement réduire la consommation d’énergie ?

L’évaluation des données mesurées a montré que les raccords Eco présentent un potentiel d’économie considérable : Pour chaque robinetterie, la consommation d’eau chaude (et donc la consommation d’énergie) dans le lotissement étudié a été réduite en moyenne de 20 à 30 %, en fonction de la consommation des différents points de puisage (évier dans la cuisine, lavabo dans la salle de bains). La consommation totale d’eau chaude des appartements, y compris les douches et les salles de bains, a été réduite en moyenne de près de 5 % grâce aux nouveaux équipements. Cependant, la campagne de mesure a également montré que les économies réalisées grâce à l’utilisation du raccord “eau froide en position moyenne” dépendent fortement du comportement individuel.

Quelle a été l’acceptation des aménagements par les résidents ?

Le confort reste le même avec la fonction “position moyenne eau froide”. En plus de cette fonction, les robinetteries ont également une fonction économique. Cela signifie qu’ils ont un débit légèrement inférieur, c’est-à-dire moins de débit d’eau par minute que l’ancien robinet. De nombreux ménages sont gênés par le long temps d’attente avant que l’eau chaude ne sorte, ce qui a souvent donné aux participants le sentiment de gaspiller de l’eau. En fait, on ne gaspille pas plus d’eau qu’auparavant, car il y a moins d’eau qui coule par minute. À l’avenir, il faudra bien expliquer aux ménages comment utiliser ces robinets.

Le raccord “eau froide en position moyenne” a également conduit à une utilisation plus consciente de l’énergie dans certains ménages. L’eau froide pure – c’est-à-dire la position intermédiaire – est maintenant utilisée par un nombre de ménages beaucoup plus important que la norme.

Ils ont utilisé dans les appartements différents modèles de différents fabricants. Certains modèles sont-ils meilleurs que d’autres ?

Les économies réalisées sont indépendantes des différents modèles. Cependant, les évaluations de la satisfaction des utilisateurs ont montré que les équipements équipés d’un contrôle électronique du toucher ont un impact négatif sur le confort des utilisateurs. Les fabricants ont toutefois assuré que les fonctions seraient améliorées.

Ces robinets coûtent-ils plus cher que les modèles classiques ?

Selon les déclarations de certains fabricants, les raccords “eau froide en position moyenne” ne devraient pas avoir de coûts supplémentaires par rapport aux raccords conventionnels, car la construction est similaire et la différence se situe uniquement dans la cartouche du raccord. En outre, des raccords “eau froide en position moyenne” sont disponibles dans toutes les gammes de prix.

Quand recommanderiez-vous l’utilisation de ces robinets ?

Nous recommandons généralement aux propriétaires de maisons d’installer des robinets d’eau froide à mi-hauteur dans les nouveaux bâtiments ainsi que dans les maisons existantes, à condition que les robinets doivent être remplacés de toute façon. En raison des économies d’énergie, le remplacement s’amortit rapidement d’un point de vue écologique.

On peut également imaginer qu’à l’avenir, les installations seront plus fréquemment utilisées dans la restauration, dans les hôtels et dans les établissements publics.

Vous trouverez des conseils et des astuces pour économiser de l’énergie et de l’argent sur l’eau chaude sur le site de SuisseEnergie et dans la brochure“Water fun – économiser de l’énergie sans perte de confort“.

David Eyhorn, spécialiste en bâtiment, OFEN

Source: energeiaplus

Comparer les annonces

Comparer