Haus Gables, un hymne à l’abstraction plein de lumière et de surprises

Le Haus Gables se distingue à la périphérie d’Atlanta par ses lignes audacieuses et sa solidité. L’architecte Jennifer Bonner, directrice du studio bostonien MALL, a réussi à créer une maison multiforme et amusante à partir d’une parcelle très étroite.

blank

Bien que le terrain de départ augure d’une maison conventionnelle, héritant du style du quartier, la conception comprend un groupe inhabituel de six toits à pignon dans différentes directions, qui sont réunis pour former un seul toit. Dans ce jeu spatial diabolique, le matériau choisi pour construire la résidence devient important: le bois lamellé-croisé (CLT). Étant un produit d’une grande résistance et stabilité dimensionnelle, il a rendu possible la fantaisie que nous trouvons à l’intérieur.

blank
blank

Le plafond en zigzag configure les pièces, les couloirs et les zones à double hauteur, jouant toujours avec ses vallées et ses crêtes. Ainsi nous avons un arrangement qui, apparemment, s’adapte à l’occurrence architecturale. Quelque chose qui est encore plus évident dans la façade de l’entrée. Là, la maison traditionnelle disparaît à nouveau pour laisser place à un profil découpé. En réalité, tout le périmètre – bordé de fenêtres – est un hymne à l’abstraction.

blank
blank

Forcée par l’asymétrie, la pente inhabituelle des plafonds produit des espaces remplis de lumière naturelle. Des zones solides grâce aux panneaux CLT, un matériau de construction qui n’est pas courant sur le marché américain, mais qui dans cette conception évite l’élaboration de cadres en cours d’utilisation.

blank
blank

La plasticité intérieure de la Haus Gables est accentuée par le choix des finitions. Bonner sauve le concept de “faux fini”, une tradition dans le sud des États-Unis, lorsque les propriétaires ne pouvaient pas se permettre des matériaux luxueux et les “contrefaisaient”. De même, l’architecte utilise le soi-disant «blocage des couleurs» de la culture pop pour produire des contrastes de perspective accrocheurs et trompeurs.

blank

Dans ce jeu d’apparences, les deux côtés de la maison étaient recouverts de fausses briques, tandis qu’à l’intérieur, du terrazzo noir est appliqué comme un carreau mince et les prétendues finitions en marbre sont en fait du vinyle marbré.

blank
blank

Le mobilier choisi contribue également à valoriser l’audace des éléments architecturaux, au péril des matières premières, des couleurs et des formes. Bref, une exploration de nouvelles solutions pour des maisons radicalement contemporaines.

blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank

Source: despiertaymira

Comparer les annonces

Comparer