En Suisse, de plus en plus de jeunes adultes vivent avec leurs parents

En Suisse, de plus en plus de jeunes adultes vivent avec leurs parents

La dynamique des foyers suisses connaît un changement notable avec de plus en plus de jeunes adultes optant pour la cohabitation avec leurs parents, souvent appelés « nidicoles ». Cet article offre des informations, des motifs et des conseils sur la pension, la coexistence, et l’éducation visant une plus grande indépendance.

Évolution des Modes de Vie : Une Analyse sur 50 Ans Dans les années 1970, près d’un tiers des jeunes de 18 ans quittait le nid familial, une tendance qui a considérablement changé aujourd’hui. Selon l’Office fédéral de la statistique, plus de la moitié des jeunes de 24 ans vivent toujours chez leurs parents, comparé à deux fois moins en 1970. Ce phénomène s’explique par un changement dans la relation parents-enfants, où l’autorité cède la place à une approche plus libérale, rendant la séparation spatiale moins cruciale dans le processus de détachement.

Pourquoi Reste-t-on un Nidicole? Plusieurs raisons expliquent pourquoi certains jeunes adultes ne quittent pas le cocon familial. Parmi les facteurs courants :

  • Formation et Études : Les coûts élevés et la durée prolongée des études incitent les jeunes à rester chez leurs parents, offrant une solution plus économique.
  • Emplois Temporaires : Les emplois temporaires compliquent la recherche d’un logement indépendant.
  • Coût de la Location : Louer un appartement est onéreux, et rester chez les parents permet d’économiser de l’argent pour d’autres dépenses.
  • « Enfants Boomerang » : Certains jeunes quittent temporairement le domicile parental pour des études, une relation ou un travail, mais peuvent revenir en raison de circonstances imprévues.

Dépendance à Long Terme? Les experts sont divisés quant au développement à long terme des nidicoles. Une étude a révélé que ces jeunes peuvent éprouver des difficultés à devenir autonomes, étant habitués à un environnement confortable et protégé. La prolongation de la cohabitation peut retarder la maturation, mais cela dépend également du niveau d’instruction des jeunes et de la responsabilité qui leur a été confiée pendant leur adolescence.

Encourager l’Indépendance Précoce Favoriser l’indépendance des jeunes adultes nécessite une approche équilibrée. Outre l’affection, il est crucial de les éduquer sur la responsabilité, le respect et la gestion financière. Les parents doivent éviter de trop assister leurs enfants au risque de les maintenir dans une dépendance prolongée. Encourager les adolescents à participer aux tâches ménagères, à gérer leur argent, et à résoudre des problèmes contribue à développer leur autonomie.

Pension et Contribution Financière : Les parents ne devraient pas hésiter à discuter des conditions de coexistence, y compris des contributions financières. Légalement, l’obligation de soutien parental se termine à la fin de la première formation, mais une pension peut être demandée si les jeunes adultes vivent plus longtemps à la maison.

Formes de Cohabitation : La coexistence parents-enfants adultes peut prendre différentes formes, de la colocation avec des règles communes à la vie familiale traditionnelle où les parents continuent de subvenir aux besoins de base. La clé réside dans une communication ouverte, l’établissement de règles claires, et la reconnaissance du besoin de liberté et de responsabilité pour favoriser l’indépendance.

Compare listings

Comparer
French