Près d’un habitant suisse sur cinq a déménagé au cours des 18 derniers mois

déménageuse en Suisse

Fièvre déménageuse en Suisse

Près de 20% de la population a déménagé au cours des 18 derniers mois

Près d’un habitant suisse sur cinq a déménagé au cours des 18 derniers mois. Les déménagements n’ont donc rien perdu de leur attrait, même pendant la crise du coronavirus. Parmi les principaux motifs de déménagement, on recense l’emménagement avec un(e) partenaire, des raisons professionnelles ou l’insatisfaction concernant le logement actuel. Le prix, le nombre de pièces et l’emplacement sont les facteurs les plus importants lors de la recherche d’un nouveau domicile. La Suisse est, aujourd’hui encore, un pays de locataires, puisque plus de 70% des personnes ayant déménagé ont opté pour un appartement en location. Le plus souvent, le nouveau logement est trouvé via des portails immobiliers en ligne.

Le taux de déménagement demeure élevé en Suisse. Au cours des 18 derniers mois, près d’un habitant suisse sur cinq a emménagé dans un nouveau logement. Ce taux est resté relativement stable au cours des deux dernières années et demie. Et jusqu’à présent, la crise du coronavirus n’a pas non plus eu d’impact durable sur les comportements en matière de déménagement. Les raisons de déménager sont variées, tout comme les exigences relatives au nouveau logement. C’est ce que révèle une enquête sur les déménagements menée par Homegate.

Pourquoi les Suisses déménagent-ils?

Parmi les principaux motifs de déménagement, on recense l’emménagement avec un(e) partenaire (18%), des raisons professionnelles (15%) ou l’insatisfaction concernant le logement actuel (12%). La séparation du couple (6%) ou l’arrivée d’un enfant (5%) constituent d’autres raisons. Seuls 3% déclarent avoir déménagé parce que leurs enfants ont quitté le foyer ou parce qu’ils étaient mécontents de leur bailleur.

Quels sont les critères les plus importants lors de la recherche d’un logement?

Les critères les plus importants lors de la recherche d’un nouveau bien immobilier sont le prix (78%), le nombre de pièces (62%) et l’emplacement (61%). 55% des personnes interrogées affirment également qu’elles ne voudraient pas se passer d’un balcon. La surface habitable (48%), les environs (47%) et l’accès aux transports publics (43%) sont d’autres critères importants. Les critères les moins recherchés sont l’accessibilité aux fauteuils roulants (3%), les bâtiments anciens (4%) et la norme Minergie (6%). En analysant l’emplacement, il s’avère que la plupart des personnes qui déménagent sont déjà familiarisées avec leur nouvel environnement. 3 personnes sur 5 connaissent très bien les environs. Cependant, la proportion de personnes qui déménagent dans un environnement totalement nouveau et qui ne leur est pas familier est en augmentation.

Quels sont les types de biens immobiliers privilégiés?

Les appartements en location restent la forme de logement la plus courante en Suisse. Plus de 70% des personnes ayant déménagé se sont installées dans un appartement en location. Les appartements neufs restent particulièrement prisés. 17% des personnes ayant déménagé ont emménagé dans un appartement neuf, dont 40% recherchaient explicitement un appartement neuf. Le rapport qualité-prix est un critère important pour les logements neufs. 41% déclarent accorder plus d’importance au rapport qualité-prix qu’à l’emplacement du bien immobilier. Pour 22% seulement, la région joue un rôle plus décisif. Pour 37%, les deux sont aussi importants l’un que l’autre.

blank
blank

Où les biens immobiliers sont-ils recherchés et trouvés?

Les plateformes immobilières en ligne restent la méthode la plus courante et la plus importante pour rechercher un logement. Plus de trois quarts des personnes interrogées ont utilisé cette option. Plus de la moitié des personnes interrogées ont également fini par trouver leur nouveau logement via une plateforme immobilière. Les annonces qui comprennent un plan et des photos pertinentes sont particulièrement appréciées. L’ordinateur reste le dispositif le plus important pour la recherche. Trois personnes sur cinq ont effectué des recherches pendant moins de deux mois avant de trouver un nouveau logement. Trois quarts des personnes interrogées ont effectué moins de six visites avant de signer un bail.

Quand les Suisses font-ils appel à un agent immobilier pour acheter ou vendre un bien immobilier?

Près d’une personne sur cinq qui a quitté son logement en propriété a fait appel à un agent immobilier pour le vendre. Les raisons les plus fréquemment citées pour justifier le recours à un agent immobilier sont que cela facilite la vente (36%), que cela prend moins de temps (31%) ou que la personne n’a aucune expérience personnelle en matière de vente de biens immobiliers (21%). Un agent immobilier peut faciliter des transactions immobilières rapides et sans stress.

Comment les offres immobilières sont-elles partagées?

WhatsApp reste le canal le plus populaire pour le partage d’offres immobilières intéressantes. 63% envoient des liens via WhatsApp, 34% partagent des captures d’écran du bien. 40% recherchent des biens immobiliers ensemble et consultent les annonces ensemble sur le même appareil. L’importance des annonces immobilières imprimées, par exemple dans des journaux, a fortement diminué ces dernières années, puisque seuls 6% des personnes interrogées ont déclaré que ce média avait un rôle à jouer.

Impact du coronavirus sur les comportements en matière de déménagement

Deux tiers des personnes interrogées déclarent que le COVID-19 a eu un impact sur leurs projets de déménagement. 12% ont emménagé avec leur partenaire en raison du confinement. 11% indiquent avoir rencontré des problèmes concernant les visites et 10% ont dû subir un report de leur déménagement prévu. Toutefois, la durée du processus de recherche est restée stable.

Voir l’étude

L’enquête sur les déménagements a été menée entre le 22 février et le 5 mars. Ont été interrogées des personnes âgées de 15 à 79 ans qui avaient déménagé au cours des 18 derniers mois.

Source: Homegate

Compare listings

Comparer