Brevet fédéral d’expert(e) en estimations immobilières

Brevet fédéral d'expert(e) en estimations immobilières

En évaluant des terrains, les experts en estimations immobilières posent les jalons des autres processus immobiliers: leur travail permet de fixer le prix d’achat, duquel dépendent les possibilités de financement puis la décision d’achat.

La formation d’expert en estimations immobilières dispense les connaissances nécessaires à l’évaluation de tous types de terrain, en tenant compte de paramètres relevant de l’économie nationale et de critères juridiques. Cela inclut des compétences classiques, par exemple en comptabilité financière et en calcul d’investissements. Toutefois, une bonne connaissance du marché immobilier local et international est également nécessaire pour réaliser une estimation approfondie.

Les experts en estimations immobilières savent identifier tous les aspects importants qui déterminent la valeur d’un bien, en particulier les futures fluctuations de valeur, mais aussi les opportunités et les risques associés au bien.

De ce fait, les estimateurs sont aussi en mesure de conseiller leurs clients en matière d’optimisation de l’utilisation et de rentabilité. Dans le cadre de leur activité, ils utilisent les différentes méthodes d’évaluation et s’appuient sur des directives nationales et internationales.

Description

L’expert ou l’experte en estimations immobilières déterminent la valeur financière de biens immobiliers tels que des immeubles, des terrains ou encore des bureaux. Ils analysent les éléments qui influencent la valeur d’un bien en vue d’une vente, d’une donation, d’une succession, etc. Leurs rapports d’expertise apportent des réponses aux questions des acteurs du marché immobilier, par exemple en termes de détermination de valeurs ou de rentabilité.

Leurs principales activités consistent à:

Préparation du dossier et visite de l’objet

  • analyser le mandat en fonction de l’objet à estimer et comprendre avec précision la demande du client;
  • définir et évaluer les documents nécessaires pour l’estimation, comme par exemple un extrait du registre foncier, le plan de l’immeuble ou le bail à loyer;
  • procéder à une analyse préalable du dossier sur la base des éléments à disposition;
  • établir un devis à l’intention du client;
  • préparer et effectuer les visites en collaboration avec le propriétaire ou la gérance;
  • visiter l’objet, évaluer son état (construction, matériaux utilisés, etc.) et prendre des photos;

Analyse et rapport d’estimation

  • analyser les informations communiquées par les divers services publics (tels qu’offices cantonaux ou administrations communales), les locataires et le propriétaire;
  • identifier les informations manquantes et se les procurer;
  • déterminer et analyser les éléments juridiques, techniques, économiques et environnementaux susceptibles d’influencer la valeur de l’objet (p.ex. présence de déchets toxiques);
  • évaluer les risques et les opportunités de l’objet;
  • choisir la bonne méthode d’évaluation et appliquer les normes nationales et internationales relatives à l’estimation;
  • effectuer les calculs nécessaires (volumes, coûts de construction et valeur de rendement entre autres);
  • justifier les hypothèses et paramètres retenus pour effectuer l’estimation et déterminer les valeurs-clés;
  • identifier et commenter les chiffres de rentabilité en fonction de l’objet sur la base des loyers actuels et de la valeur locative;
  • conseiller le donneur de mandat sur les possibilités d’économie d’énergie, de rénovation ou d’optimisation, notamment concernant le rendement et les coûts;
  • établir un rapport d’estimation en fonction du mandat;
  • procéder parfois à des évaluations de portefeuilles d’immeubles.

Environnement de travail

Les experts en estimations immobilières ont pour clients des particuliers, des hoiries, des entreprises, des collectivités publiques, des fondations ou encore des instituts financiers. Ils partagent leur temps de travail entre les visites des objets à estimer et l’analyse des dossiers dans leur bureau. Ils sont amenés à collaborer avec des experts du bâtiment, des gérants d’immeubles, des administrations publiques ou d’autres partenaires du secteur. Leurs horaires sont en principe réguliers.

Le cours s’adresse aux personnes qui travaillent déjà dans l’éstimation immobilière ou qui souhaitent approfondir leurs connaissances dans ce domaine.

SVIT School

USPI-FORMATION

Le programme et le contenu sont élaborés à partir des directives de l’examen professionnel, régi et organisé par la commission suisse des examens de l’économie immobilière (CSEEI).


L’expert membre de la CEI exerce sa mission sur la base des connaissances et de l’expérience acquises par l’analyse et l’observation du marché, ainsi que sur les données économiques importantes pour l’objet à estimer. Il s’appuie sur les méthodes d’estimation reconnues et veille à ce que son activité débouche sur un résultat conforme au marché par rapport à la question posée. CEI

Comparer les annonces

Comparer