Covid-19: secteur immobilier Suisse une croissance significative en 2020

Malgré le Covid-19, les prix de l’immobilier ont considérablement augmenté en 2020

Perspectives 2021 du Marché Immobilier Suisse : Évolution des Prix et Tendances à Anticiper

Malgré les défis posés par la pandémie de Covid-19, le secteur immobilier suisse a connu une croissance significative en 2020, et les tendances suggèrent une poursuite de cette évolution en 2021, bien que de manière plus modérée. Examinons de plus près les prévisions et les facteurs qui façonneront le marché.

Évolution des Prix en 2020 et Tendances Régionales :

Le contexte de la pandémie a chamboulé les prévisions du marché immobilier suisse en 2020. Initialement anticipée comme stable, la demande n’a pas fléchi, au contraire. Comparé à l’année précédente, les transactions pour les propriétés par étage ont augmenté de 3,1%, et les maisons individuelles ont enregistré une hausse de 5,1% (source : « Marché immobilier suisse », Wüest Partner).

Cette croissance s’est particulièrement accentuée au cours des troisième et quatrième trimestres, marquée par une demande accrue dans les zones périphériques. Le recours au travail à domicile a élargi la recherche des acquéreurs.

Analyse Régionale des Prix (3e Trimestre 2020) :

Pour les Maisons Individuelles :

  • Zurich affiche des prix médians à 2’136’820 francs, avec une hausse de 4,4% par rapport à l’année précédente.
  • Genève enregistre un prix médian de 2’063’370 francs, avec une augmentation significative de 7,8%.
  • Bâle, Berne et Lausanne présentent également des hausses de prix, montrant une dynamique constante du marché.

Pour les Propriétés par Étage (PPE) :

  • Zurich, avec des prix médians à 13’490 francs/m2, observe une hausse de 11,2%.
  • Genève enregistre une augmentation de 6,3%, tandis que d’autres villes telles que Lausanne et Bâle suivent cette tendance positive.

Taux Hypothécaires et Accessibilité :

Les taux hypothécaires en Suisse restent historiquement bas, avec des taux de référence à 0,93% pour les prêts à taux fixe sur cinq ans et 1,13% sur dix ans en décembre 2020. Ces taux devraient rester relativement stables en 2021.

L’émergence de nouveaux acteurs sur le marché hypothécaire, comme key4 by UBS, introduit une dynamique concurrentielle accrue. Les consommateurs sont incités à comparer les offres et à négocier pour obtenir les conditions les plus avantageuses.

Perspectives pour 2021 :

En dépit des incertitudes liées au Covid-19, les raisons justifiant une hausse des prix immobiliers persistent. L’attrait d’acheter demeure face à la location, les alternatives d’investissement restent limitées, et la demande continue de surpasser l’offre. Les experts prévoient une augmentation plus modérée des prix en 2021, avec une estimation de 1,5% pour les maisons individuelles et de 0,3% pour les PPE (source : Wüest Partner).

À noter : Le remplacement du Libor par le Saron en tant que taux de référence des hypothèques à la fin de 2021 introduira une nouvelle dynamique dans le marché financier.

Conclusion :

Malgré les défis, le marché immobilier suisse maintient sa vitalité en 2021, offrant des opportunités pour les investisseurs et les acquéreurs. La vigilance dans la recherche de financements et la compréhension des évolutions du marché restent essentielles pour tirer le meilleur parti de ces conditions.

Compare listings

Comparer
French